C NEWS 24/01/2018

Publié le : 07/07/2018 15:36:24
Catégories : Presse Rss feed

C NEWS 24/01/2018

C News article presse Onaturo

Chocotherapie Onaturo

Tordons d’abord le cou à toute idée reçue. La chocothérapie ne consiste pas à s’enduire le corps de chocolat. « Cela consiste plutôt à manger des chocolats aux vertus bienfaisantes pour notre organisme », explique Corinne, 47 ans, gérante de la nouvelle boutique Onaturo (*). Cette ancienne infirmière en psychiatrie s’est récemment reconvertie dans l’aromathérapie. Par conviction personnelle. « Je suis une épicurienne de naissance et je me suis toujours demandée pourquoi la santé rimait avec les mots “restriction”, “sans sel”, “sans gluten”... et donc, du coup, souvent avec “sans plaisir” ! » Puis sa rencontre avec Delphine, commerçante et « passionnée par les saveurs », la décide à franchir le pas. Une gamme de produits validée par Amélie Nothomb « Il y a trois ans, nous avons commencé à élaborer nos propres recettes, en mélangeant le chocolat (à base de fèves 100 % pure origine bio) avec des huiles essentielles », détaille Corinne. De subtils alliages imaginés sous le regard bienveillant de médecins, avant d’être fabriqués par un maître artisan chocolatier de la Drôme. En résulte une gamme de plusieurs chocolats aux vertus bien particulières. Hypnose, par exemple, est à base de camomille, ce qui « favorise la libération des contractions, musculaires ou gastriques ». Addict, créé à l’aide de la rose de Damas (l’une des huiles les plus chères au monde), est un « stimulant et un énergisant ». Mais ce n’est pas tout. Nos deux druides ont aussi confectionné différentes sortes d’infusions de cacao aux vertus antioxydantes. Des potions qu’elles sont les seules à proposer en France. « Dans l’avenir, nous allons continuer à chercher comment associer le goût aux bienfaits, ce qui n’est pas toujours évident, avec des épices, des plantes... », affirme Corinne. D’autant que la gamme de produits a été validée par Amélie Nothomb qui, lors d’une dédicace à Montreuil il y a un an, a décrété que « les chocolats de Corinne et Delphine sont hypnotiques ». Si c’est l’auteur de La nostalgie heureuse qui le dit...


SÉBASTIEN HOEBRECHTS (*) Journaliste MIDI LIBRE. 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)